27 août 2009

Jeu, set et match !

WIMBLEDON LIVERPOOL Rarement surnom n’aura été aussi mérité que celui dont la presse affubla l’équipe de Wimbledon du début des années 80 jusqu’au milieu des années 90 : « The Crazy Gang » ! Un groupe adepte des stages commando et d’un jeu d’une simplicité confondante, une bande d’écervelés qui jouait comme elle buvait : dur ! Une équipe de sociopathes à la réputation sulfureuse dont Vinnie Jones était le leader, l’âme, le chef de gang … c’est selon. Dans le petit village norvégien de Sandane, coincé entre deux... [Lire la suite]
Posté par xav73 à 00:55 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

26 août 2009

'27 : The Cup was let out of England

CARDIFF CITY ARSENAL En 1927, Winston Churchill était Chancelier de l’Echiquier au sein du gouvernement conservateur de Stanley Baldwin. Le premier service téléphonique transatlantique était mis en place : l'appel de 3 minutes coûtait 15 £. Charles Lindbergh entrait dans la légende en reliant New York à Paris d’une seule traite sur son Spirit of Saint Louis tandis que Staline prenait le pouvoir en URSS après l’exclusion du parti Bolchévique de Trotski. Babe Ruth devenait le premier joueur à frapper 60... [Lire la suite]
Posté par xav73 à 11:29 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
23 août 2009

Stanley Matthews, The Wizard of the Dribble (2)

Comme tous les autres joueurs de sa génération, la carrière de Stanley Matthews fut fortement marquée par la guerre. Dès les premières hostilités, les compétitions sportives furent bien évidemment suspendues. Des championnats régionaux furent alors mis en place tandis que de nombreux joueurs vinrent grossir les rangs de l'armée. Matthews rejoignit la Royal Air Force comme "entraîneur physique" et fut stationné près de Blackpool. Comme les hautes instances militaires considéraient que le football était l'une... [Lire la suite]
Posté par xav73 à 13:36 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , ,
23 août 2009

Stanley Matthews, The Wizard of the Dribble (1)

Stanley Matthews, deux mots qui en Angleterre sont quasi synonymes de football, un football en noir et blanc. Un héros des temps où le football ne se conjuguait pas encore avec argent, où les légendes naissaient, plus volontiers, sous la plume de journalistes dithyrambiques que devant l'objectif de rares caméras. Premier Ballon d'Or de l'histoire en 1956, exemple même de l'ailier, quasiment disparu de nos rectangles verts modernes, cet Anglais n'a pourtant à son palmarès qu'une seule et maigre ligne : une Coupe... [Lire la suite]
Posté par xav73 à 13:23 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
21 août 2009

Béla Guttmann, citoyen du monde... (1)

Béla Guttmann, à gauche, lors de la tournée de l'Hakoah Vienne aux Etats-Unis en 1926. "The third season is fatal..." La légende attribue au Hongrois Béla Guttmann ces quelques mots. Un début d'explication à sa vie de globe-trotter des bancs de touches qui le mena de l'Hakoah Vienne jusqu'au FC Porto entraînant au passage quelques uns des plus grands clubs du monde ? Un personnage atypique probablement, un entraîneur de génie certainement. Mais avant d'écumer les bancs de touches, Guttmann fut un joueur... [Lire la suite]
Posté par xav73 à 12:50 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , ,
21 août 2009

Finale Coupe de France 1983 : José Touré, le Brésilien...

PARIS SG FC NANTES La 66ème finale de Coupe de France, entre le Paris-SG et le FC Nantes, reste aujourd’hui encore comme l’une des plus belles de l’histoire de l’épreuve. Si les Parisiens signèrent à cette occasion leur deuxième victoire d’affilée, cette finale reste principalement dans les mémoires pour le but exceptionnel marqué ce soir-là par le Nantais, José Touré (photo). Resituons tout d'abord cette finale dans son contexte, les Nantais venaient de conquérir leur 6ème titre de champion, en... [Lire la suite]

20 août 2009

"The Floodlight Friendlies", l'heure de gloire de Wolverhampton

WOLVERHAMPTON HONVED Au cœur des années 1950, les principaux clubs européens souffraient de ne tirer l’essentiel de leurs ressources que de leurs compétitions nationales. Les équipes de l’Est, notamment, que l’hiver forçait à interrompre leur Championnat, avaient pris l’habitude de parcourir l’Europe occidentale à la recherche de chaleur et de recettes. C’est ainsi que le Dynamo de Moscou avait, au cours d’une tournée fameuse dès novembre 1945, révélé la valeur ascendante du football soviétique. De complets... [Lire la suite]
20 août 2009

Un Verdão aux ambitions mondiales

PALMEIRAS JUVENTUS TURIN La Sociedade Esportiva Palmeiras, plus connue sous le nom de Palmeiras, demeure l’un des clubs les plus populaires et titré du football brésilien. Surnommé le Verdão en référence à ses couleurs vertes, véritable symbole de l’équipe, ce club atypique situé à l’ouest de São Paulo a été créé le 26 août 1914 par quatre jeunes immigrés italiens : Luigi Cervo, Luigi Marzo, Vincenzo Ragognetti et Ezequiel Simone, sous le nom de Palestra Itália. Des racines italiennes... [Lire la suite]
Posté par xav73 à 14:03 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
19 août 2009

The Matthews Final

BLACKPOOL BOLTON Shorts bouffants, photo en noir et blanc, nous remontons bien dans le temps aujourd'hui pour s'attarder sur la finale de la Coupe d'Angleterre 1953, le seul titre qui figure au palmarès du premier Ballon d'Or (1956) de l'histoire, le grand Stanley Matthews. L'immédiat après guerre et les années 50 correspondent à l'âge d'or de Blackpool. Les Tangerines vont en quelques années collectionner 3 finales de Cup et quelques belles places en première division (5ème en 46/47, 3ème... [Lire la suite]
Posté par xav73 à 22:50 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
19 août 2009

Le jour où l'OGC Nice battit le grand Real

OGC NICE REAL MADRID Le match auquel nous allons nous intéresser aujourd’hui reste, lui, un des plus beaux exploits d’un club français dans une compétition européenne et en l’occurrence certainement le match le plus connu de l’histoire de l’OGC Nice. Dans la mémoire collective des Nissarts : ce Nice-Real du 4 février 1960 reste et restera longtemps certainement comme LE match mythique par excellence. 1960, la fin d’une décennie en or pour le Gym marquée notamment par 4 titres de champion en... [Lire la suite]